VERDUN Commémoration du centenaire : Compte rendu

ARGONNE ET VERDUN

Nous étions 52 à prendre la route pour Verdun,  un peu inquiets du déroulement de cette sortie : notre Président recevait, dans 2 jours,  la Chancelière allemande pour assister à la commémoration du Centenaire  de la Bataille de Verdun.

Effectivement nous n’avons pas pu accéder à l’Ossuaire de Douaumont, ni à la tranchée des baïonnettes : endroits très protégés même la police montée patrouillait !

Nous avons du en collaboration avec notre guide modifier notre programme de visites.

Premier arrêt, le cimetière militaire du Faubourg Pavé où sont enterrés 5000 hommes tués au champ d’honneur.  

Traveler DC 120

Arrêt à Fleury devant Douaumont , l’un des 9 villages totalement détruits lors des pilonnages des obus français et allemands.  Allées et bornes indiquent les rues et maisons du village, de 419 habitants,  détruit. Une petite église  se dresse à l’emplacement de l’église totalement détruite.

Nous poursuivons par la visite du Fort de Douaumont qui s’étend sur 2 étages et devait accueillir  800 hommes, en 1916 , 3000 hommes y vivront dans la promiscuité.  

Fort de Douaumont

Traveler DC 120

 

 

 

 

 

 

Passage devant différents monuments avec l’Ossuaire de Douaumont dans notre champ de vision et son cimetière imposant.

L'ossuaire de Douaumont

Notre repas  nous a rappelé que nous étions en Lorraine, pays de la mirabelle.

Traveler DC 120

 Traveler DC 120

Après midi, consacré à l’Argonne : 

trajet à  pieds sur la Butte du Vauquois ,  gigantesque termitière ; le relief  témoigne de la violence des combats – 1500 jours de guerre ,   champ de mines, lance flammes, gaz, engins explosifs en tout genre  ont fait 14000 morts.

Butte de Vauquois

   Passage, en territoire américain, devant l’ossuaire de Montfaucon e t  le cimetière de Romagne sous Montfaucon, grand de 52 ha impeccablement entretenu, 14246  soldats américains y reposent, chaque tombe possède sa propre croix de marbre blanc.

Monument Montfaucon

Après le  passage devant le cimetière militaire allemand de Consenvoye  où François Hollande a accueilli  Madame  Merkel, ce 29 mai, nous rejoignons Verdun. Arrêt à l’Usine Braquier, pour une dégustation et achat de dragées pour les plus gourmands.

De  nombreux déçus bien sûr, l’ossuaire de Douaumont était le summum de cette sortie  mais  nous pensons avoir fait le maximum pour faire oublier  ces désagréments et  à bientôt pour d’autres sorties que nous aurons de plaisir d’organiser pour vous.

Marie Claude Buffello  /  Jean Prodent