VOYAGE en BALTIQUE : Compte rendu

Compte rendu des voyages en BALTIQUE du 22 au 30 mai et du 29 mai au 6 juin 2018

Après quelques voyages à destination de pays ensoleillés, notre conseil d’administration avait pris l’option d’aller visiter des régions beaucoup moins chaudes et c’est vers la Baltique que 88 participants, répartis en 2 groupes, tentèrent l’aventure cette année.

Bien entendu, chacun avait consulté internet, et les polaires et autres bombes anti-moustiques avaient pris place dans les bagages.

Si, certains matins, un petit lainage était le bien venu, la météo des pays visités n’avait rien à envier à celle des îles du sud ( un soleil radieux, de 23 à 30 degrés dans la journée et pas une goutte de pluie ). Heureusement beaucoup avaient suivi le conseil avisé de notre secrétaire : «   N’oubliez pas votre crème solaire «.

Les départs des différents lieux de regroupement se firent de très bonne heure le matin et les voyages se passèrent sans encombre.

La récupération des bagages à l’aéroport d’Helsinki fut laborieuse, mais se fit dans la joie et la bonne humeur.

Puis chaque groupe fit la connaissance de sa guide et de son chauffeur qui les accompagnèrent jusqu’au terme du circuit : Anna et Alexandre pour le premier groupe, Paula et Igor pour le second.

Helsinki, capitale de la Finlande, fut notre première étape, et après avoir découvert le monument Sibelius et la place du Sénat, nous nous sommes retrouvés dans une magnifique église : l’église Temppeliaukio, exemple remarquable de l’expressionnisme architectural des années 1960.

SONY DSC

SONY DSC

13b Helsinki Eglise temppeliaukio (1) 

C’est en fin d’après-midi que nous prîmes le ferry pour nous diriger vers Tallinn, capitale de l’Estonie. Deux heures de bateau sur une mer d’huile. Certains ne s’étaient même pas aperçus que l’on avait appareillé.

Tallinn est l’une des villes médiévales les mieux conservées d’Europe. On peut y admirer les remparts et leurs tours ainsi que de nombreuses églises médiévales et sa cathédrale orthodoxe. La vieille ville est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997.

 23 TALLINN (1)

024 (1)

 025 TALLINN cathedrale (1)

 Le château Kadriorg et l’écomusée Rocca al Mare furent l’occasion pour notre guide local de nous montrer sa maîtrise de la langue française avec finesse et humour.

 Kadriorg le Chateau

 043 (1)

 053 TALLINN ecomusee (1)

 Puis direction la Lettonie et après une courte pause à Pärnu, magnifique station balnéaire, nous avons découvert Riga, la capitale, ville particulière dont l’architecture et la population subirent les affres des différentes guerres. Polonais, suédois, russes, allemands et français se disputèrent cette région à différentes époques. Entre les constructions gothiques, les églises orthodoxes et les nombreux immeubles « art nouveau » les monuments de Riga ont de quoi surprendre.

 

 057 RIGA vieille ville (1)

 066 (1)

 062 RIGA. (1)

 

Samedi, déjà. En route pour la Lituanie.

Après un arrêt à la Colline aux Croix ( des milliers de croix sont plantées ici et leur origine remonterait au XIV siècle), la capitale, Vilnius, se profile à l’horizon. Troisième capitale balte classée à l’UNESCO, son centre historique a eu la chance d’être épargné par les deux guerres mondiales.

 

 073a Siaulai (1)

 079 VILNIUS (1)

 083 VILNIUS Cathedrale (1)

Trakaï et son magnifique château fut notre première destination le dimanche matin.

C’est aussi là que se firent beaucoup d’emplettes car les étals des marchés occupaient la moindre place libre.

 

 090.TRAKAI chateau (1)

 092 Trakai (1)

L’après-midi fut consacré à la découverte pédestre de la seconde ville du pays, Kaunas.

 097 (1)

 104 (1)

 

Lundi, le vent du large commença à souffler sur le groupe car une mini-croisière nous attendait. Mais, avant l’embarquement, petit détour dans la campagne pour y découvrir, au milieu de nulle part, le magnifique palais de Rundale.

 106a Rundale (1)

112a RUNDALE palais (1)

 

Riga, 16h00 : embarquement à bord du MS Isabelle pour le 1er groupe et du MS Romantika pour le 2ème groupe, magnifiques cruseferries de la compagnie Tallink.

Avec leurs dimensions impressionnantes, leurs 10 et 12 ponts et leur capacité d’accueil de 2.500 passagers, ils ne craignent pas les vagues de la Baltique. La mer fut très calme pendant les 18 heures de traversée vers Stockholm ; aucun malade, à notre connaissance, ne s’est manifesté.

Pourtant, tout le monde avait bien mangé car le buffet était «  phénoménal »

Nous en connaissons quelques uns qui ont fait une cure de saumon sous toutes ses formes : fumé froid ou chaud, même au petit déjeuner du lendemain matin et vin à volonté.

 

 126 (1)

 127 (1)

Stockholm, cela sent la fin de l’aventure.

Après un tour panoramique de la ville, visite guidée de l’hôtel de ville, mondialement célèbre pour les cérémonies qu’il accueille, notamment le fameux Banquet du Prix Nobel qui y est organisé chaque année. L’après-midi, rendez-vous était fixé avec un autre bateau : «  le Vasa », original du vaisseau de guerre suédois qui n’avait pas la qualité de notre ferry puisque ce bateau avait coulé 20 minutes après son lancement en 1626.

Le Vasa est le seul vaisseau du XVIIème siècle au monde à avoir été conservé .

 145 (1)

 vasa (1)

 

Dernière nuit à l’hôtel et retour vers la France.

Les Baltes sont très attachants mais, malheureusement, vivent avec la crainte de perdre à nouveau leur liberté si difficilement conquise.

C’est avec nostalgie que nous avons quitté ces pays chargés d’histoire et aux paysages variés mais toutes et tous enchantés de notre périple.

 Baltique G1 (1)

 groupe 2 (1)

 Patricia THARSIS

Claude BARAN